Les différences entre les modèles de pompes à chaleur

Dans le secteur des pompes à chaleur, il existe trois grands modèles qui se présentent sous des formes différentes, bien que fonctionnant sur un principe de base identique. Pour plus de clarté dans votre choix de pompe à chaleur pour votre domicile, nous vous expliquons donc aujourd’hui les spécificités de chacune.

L’installation et le fonctionnement

Le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur est toujours le même : elle puise l’énergie à l’extérieur de l’habitat pour la diffuser à l’intérieur. En partant de ce postulat, la première différence entre les modèles de pompe à chaleur est justement le type d’énergie puisée : soit dans l’air (Pompe à chaleur air-air et air-eau) soit dans le sol ou dans l’eau (pompe à chaleur géothermique). Ensuite, deuxième différence : celle du mode de diffusion de la chaleur. La pompe à chaleur air-air redistribue ainsi la chaleur par un système de soufflerie, tandis que les PAC air-air et géothermique diffusent la chaleur par canalisation en se connectant au système de chauffage classique. Enfin, la troisième différence réside dans les travaux d’installation : la pompe à chaleur géothermique nécessite en effet des travaux bien plus lourds car elle demande la présence d’un réseau de canalisations enterrées. De leur côté, les pompes à chaleur air-air et air-eau ne nécessitent simplement que la mise en place de deux modules, un à l’extérieur, un à l’intérieur.

COP et coût d’installation

Le Coefficient de Performance est un indice qui permet de calculer la rentabilité de la pompe à chaleur. Plus il est haut, mieux c’est, car cela signifie qu’une unité d’énergie consommée en produit bien plus. Ainsi, une pompe à chaleur géothermique présente un COP de 4, alors que les pompes à chaleur air-air et air-eau ont un COP de 3. Ensuite, d’un point de vue financier, le système air-air est le plus abordable, suivi du air-eau et enfin du géothermique qui demande l’investissement le plus important (lié au forage). Mais il ne faut pas oublier que la pompe à chaleur géothermique possède le plus haut crédit d’impôt (26%) face à la PAC air-eau (15%) et la PAC air-air (0%). Enfin, dernier détail à prendre en compte avant de se décider : si la pompe à chaleur géothermique est certes la plus cher, elle ne demande néanmoins pas de chauffage d’appoint, contrairement aux deux autres modèles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Commentaire sur “Les différences entre les modèles de pompes à chaleur”