Choisir sa pompe à chaleur de piscine : quels critères privilégier

Le premier rôle d’une pompe à chaleur (PAC) est de récupérer les calories dans l’air ambiant afin de les restituer dans l’eau de votre bassin. Encore faut-il bien choisir votre pompe à chaleur de piscine pour qu’elle puisse chauffer l’eau. Et justement, nous allons découvrir les critères à prendre en compte lors de votre acquisition de cet équipement de piscine.

Pompe a chaleur piscine

La puissance de la pompe à chaleur

Exprimée en kilowatts (kW), la puissance de la PAC est le premier critère à considérer. En effet, votre choix doit dépendre de la température extérieure et du volume d’eau de votre piscine. Il est évident que la puissance du chauffage restituée sera différente pour une température d’air à 15 °C que pour une autre à 26 °C. Ainsi, selon les Directives techniques de FPP (Fédération des Professionnels de la Piscine), les fabricants de PAC doivent informer la puissance du chauffage restituée sur une base de température à 15 °C. Méfiez-vous si cette information n’est pas fournie !

Le Coefficient de Performance ou COP

Concrètement, vous devrez tenir compte du Coefficient de Performance ou COP, une référence que tout fabricant de PAC doit fournir. Il s’agit ici du rapport entre la puissance consommée et la puissance restituée par votre pompe à chaleur de piscine. Plus ce COP est élevé, plus la pompe à chaleur est performante. À titre d’exemple, un COP de 5 veut dire que la PAC est en mesure de transférer 5 fois plus d’énergie par rapport à ce qu’elle consomme.

La montée en température

Plus la puissance d’une PAC est importante, plus la montée en température se fait rapidement. Cependant, une fois que la température de l’eau du bassin est stabilisée, cela inclut une consommation très élevée. En revanche, si la puissance de la PAC est sous-dimensionnée, la montée en température devient très lente. En général, une montée en température entre 2 à 3 °C par jour peut être considérée comme « correcte ». D’ailleurs, il convient de noter la puissance de la PAC influence également son coût.

La réversibilité de la PAC

Cette fonctionnalité permet de refroidir l’eau du bassin en été lorsque celle-ci est trop chaude. Il n’est pas confortable de se baigner dans une eau de piscine trop chaude. De plus, si la température augmente de 29 °C, le pH va être élevé et donc favoriser le développement des calcaires et des algues. Ce qui aura un impact négatif sur la qualité de l’eau. Cependant, ce n’est pas vraiment un facteur décisif, parce qu’il suffit de ne plus couvrir votre piscine pendant la nuit si l’eau devient trop chaude.

Le volume sonore de la PAC

Étant donné qu’une pompe à chaleur de piscine se trouve à l’extérieur, il est important de tenir compte du volume sonore de la PAC. En fonction du modèle choisi, il est plus ou moins bruyant. Choisissez donc votre PAC selon l’endroit où elle sera installée et selon la présence des voisins. De plus, la nuisance sonore peut avoir un impact négatif sur le bien-être. Cette information doit être fournie par le fabricant et exprimée en décibels (dB).

La fonction dégivrage de la PAC

Si vous prévoyez d’utiliser votre piscine toute l’année et que vous avez une piscine intérieure ou sous abri, vous devrez tenir compte de la fonction dégivrage automatique de la PAC. Et pour cause, l’évaporateur de la PAC peut être recouvert de givre selon l’hygrométrie et la température extérieure. Ce qui risque d’empêcher son bon fonctionnement. En choisissant une pompe à chaleur équipée de cette fonction dégivrage, elle peut fonctionner correctement jusqu’à une température de moins de 10 °C. Par ailleurs, la fonction dégivrage n’est pas utile si vous voulez tout simplement prolonger la saison de baignade.

Le type d’échangeur et de compresseur

La durée de vie d’une pompe à chaleur dépend majoritairement de son matériau de fabrication. Pour une eau de bassin ayant un pH bas ou une piscine au sel, vous devrez privilégier un échangeur en titane pour éviter la corrosion. En ce qui concerne le type de compresseur, n’hésitez pas à orienter votre choix vers un compresseur Scroll ou rotatif. C’est plus performant et ainsi, votre PAC peut délivrer une puissance constante, quelle que soit la température ambiante. D’autant plus qu’une PAC ayant un compresseur rotatif ou Scroll est moins bruant qu’une PAC ayant un compresseur à piston.

La configuration de la PAC

La configuration d’une pompe à chaleur peut être horizontale ou verticale. Cela définit la position du ventilateur d’extraction. Les PAC verticale et horizontale peuvent avoir les mêmes performances. Sauf qu’une PAC verticale est plus volumineuse, mais moins bruyante. Par contre, elle est plus exposée aux pollutions extérieures et plus chère qu’une PAC à montage horizontal.

Si vous avez encore du mal à trouver votre PAC, rendez-vous sur Id-Piscine. Nous vous proposons un large choix de pompe à chaleur piscine. Nos modèles sont tous issus des grandes marques comme Zodiac, Pure Pac, Sunline, Astral, Hayward, Gré… De plus, nous pouvons vous accompagner dans votre choix.

Commentaire sur “Choisir sa pompe à chaleur de piscine : quels critères privilégier”

Les commentaires sont fermés.